en

Chapitre 3
Social

Explorer

Qualité de vie des peuples autochtones Qualite de vie des Autochtones

Qualite de vie des Autochtones

L’avenir des Premières Nations

Nous oublions souvent les conditions de vie et de travail plus difficiles dans lesquelles les nations autochtones canadiennes vivent. Ces dernières sont pourtant alarmantes: selon une étude menée par les Affaires indiennes et du Nord Canada, les Premières Nations canadiennes sont classées au 63e rang mondial en terme de qualité de vie. Cette position incroyable place les peuples amérindiens canadiens au même niveau que ceux du tiers-monde.

Le Canada est d’ailleurs passé du premier au cinquième rang mondial des pays où il fait bon vivre, principalement en raison des conditions de logement et de santé des collectivités des Premières Nations.

Depuis plusieurs années déjà, diverses initiatives gouvernementales et d'ONG se sont attaquées au problème afin de rétablir un certain équilibre entre les Premières Nations et la communauté non autochtone canadienne. Leurs efforts doivent être appuyés par les entreprises et le milieu financier qui font notre fierté.

Aujourd’hui, certaines entreprises prévoient des politiques d'ententes et des partenariats d’entraide avec les Premières Nations. Le but premier étant de respecter les valeurs ancestrales liées à la protection des terres tout en stimulant l’économie et le roulement des emplois au sein des communautés autochtones. Investir dans les entreprises qui ont à cœur le patrimoine canadien est un geste responsable.

Travail des enfants Droits des enfants

Droits des enfants

Parce qu’on est enfant qu’une fois

Les droits des enfants sont un ensemble de normes de droits internationaux qui protègent les individus jusqu’à un âge déterminé. Chacun de ces droits est inaliénable et irrévocable, ce qui veut dire qu’aucun individu ne peut, en aucun moment, les violer. Plusieurs traités scellent le statut des droits des enfants au niveau international, notamment la Déclaration des droits des enfants et la Convention sur les droits des enfants.

Malgré ces balises et tous les efforts déployés pour que ces traités soient respectés, il y a encore beaucoup de travail à faire pour protéger l’avenir de centaines de millions d’enfants aux quatre coins du monde.

On calcule que près de 160 millions de filles et garçons âgés de 5 à 14 ans travaillent actuellement. Cela équivaut à 1 enfant sur 6 mondialement.

Les zones les plus affectées par ce phénomène sont l’Afrique subsaharienne et l’Asie méridionale. Le travail expose les enfants à l’exploitation et aux mauvais traitements, tout en interrompant leur éducation.

Afin de garantir le respect et la protection des droits des enfants, il faut assurer de l’engagement de tous les secteurs à l’adoption des lois et des politiques adaptées à cette réalité dans les pays les plus affectés. C’est pourquoi en investissant dans les fonds IR, vous pourriez avoir une incidence réelle sur l’avenir de ces enfants tout en assurant le vôtre.

Droits des travailleurs Droits Travailleurs

Droits Travailleurs

Entre travail et esclavage moderne

Les droits des travailleurs sont encore bafoués dans de nombreux pays, mais une des violations les plus alarmantes visées par l’investissement responsable est l’esclavage moderne. Pour plusieurs, c’est une pratique éteinte, mais elle persiste sous différentes formes dans le monde, aussi révoltante que par le passé.

L’Ouzbékistan a été pointé du doigt ces dernières années pour ses pratiques douteuses dans la traite du coton. Depuis plusieurs années, des investisseurs tentent de forcer les compagnies à boycotter le coton ouzbek. Ces efforts portèrent fruit en 2013 lors de la campagne As You Sow, du Responsible Sourcing Network (RSN) qui a entrainé un boycott par 136 entreprises et marques de vêtements internationales.

Tous les États doivent respecter les droits des travailleurs, encourager une juste rémunération et protéger la liberté d’améliorer son sort. C’est grâce à l’investissement responsable que les choses peuvent changer. Le développement durable d'une société passe par un traitement équitable et humain pour tous les travailleurs.